fbpx

octobre 11

Consommer du contenu avec modération | E072

0  comments

Dans cette 72e émission du podcast Marketing Haute Fréquence, il a été question des impacts de ce qu’on consomme comme contenu sur notre créativité. 

Retour sur la dernière semaine

-Robin mentionne qu’il est heureux d’enfin pouvoir porter son manteau sans se faire juger avec l’arrivée de l’automne. Guillaume rappelle que pour ceux qui viennent d’arriver sur le podcast, Robin est frileux et aime mieux la chaleur. 

-Robin est également très heureux d’avoir réalisé le montage du tout premier épisode de la série Méli Rénove sur laquelle il travaille depuis déjà de nombreuses semaines. D’ici le 28 octobre, il aimerait avoir quatre épisodes réalisés, soit pour le lancement de la série.

-De son côté, Guillaume est toujours dans le processus créatif d’écriture de son livre. C’est vraiment difficile pour lui de trouver sa ligne directrice. Il rencontre des défis dont il avait l’existence, mais il le réalise pleinement présentement. 

La puissance du processus 

-Les gars aiment ce processus créatif. Par la suite, ils apprécient le fait de l’appliquer concrètement, comme des artisans, que ce soit par le biais d’une série ou d’un livre. 

-Depuis les dernières semaines, Guillaume fait moins de publications, mais des pièces plus complètes. Il voit les impacts de ces publications-là et il aime aussi le processus de ces exercices. 

-Guillaume voit maintenant le contenu comme un art, alors qu’avant, il le voyait uniquement du point de vue marketing. Il y a vraiment une richesse à bonifier une idée, qui devient une pièce de contenu. 

-Pour devenir un créateur, il faut l’incarner dans notre vie de tous les jours. Si tu es en réaction face aux réseaux sociaux, c’est certain que tu ne seras pas un créateur, car chaque contexte basse fréquence qui t’amène des pensées, c’est un frein à la création. 

-Pour résumer cette idée, Guillaume explique que lorsqu’on consomme du contenu, cela impacte grandement notre côté créateur. Si on consomme du contenu basse fréquence, il va être difficile d’être motivé pour travailler et créer. 

S’inspirer 

-C’est ce que Robin a grandement remarqué. C’est pourquoi il a enlevé l’application Facebook de la page principale de son cellulaire et depuis ce temps, il est beaucoup plus facile pour lui d’embarquer dans son « flow créatif ». 

-Même qu’en début d’année, Robin a pratiquement supprimé tous les comptes qu’il suivait sur Instagram pour n’en garder que 10. Ainsi, quand il ouvre l’application, il se sent inspiré et cela lui a permis de retrouver un bon sentiment vis-à-vis la plateforme.

-Guillaume aime beaucoup cette idée. Chaque personne a le pouvoir  de choisir les gens qu’elle suit sur les réseaux sociaux. Ainsi, tu décides d’être exposé le plus possible à des gens qui vont t’élever en fréquence. Ainsi, quand tu vas te connecter sur les plateformes, ce sera une belle expérience, que ce soit pour le travail ou au niveau personnel.

Liens mentionnés dans cet épisode:

The Practice par Seth Godin

La puissance du « qui » dans le processus créatif | E071

Pour communiquer avec nous:

marketinghautefrequence.com

Merci de nous écouter. Au plaisir de vous retrouver la semaine prochaine pour un autre épisode de Marketing Haute Fréquence!


ÉTIQUETTES


Consommer du contenu avec modération, Marketing Haute-Fréquence, podcast


Podcasts connexes

Comment faire passer mon entreprise au prochain niveau ? | E074
{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}