fbpx

juin 28

La création d’une vidéo identitaire (partie 2 de 3) | E057

0  comments

Dans ce 57e épisode de Marketing Haute Fréquence, ce fut la suite du sujet abordé la semaine dernière, soit la création d’une vidéo identitaire. Dans ce cas-ci, il s’agit de celle de Guillaume pour Méta. 

Retour sur la semaine dernière

-Au début, les gars rappellent quelques principes dont il a été question lors du dernier épisode, dont l’histoire d’origine qui permet de répondre au « pourquoi ». 

-Il y a aussi la grande différence entre le marketing basse fréquence et celui haute fréquence. Le marketing basse fréquence est vraiment concentré sur le bien personnel alors que le marketing haute fréquence est concentré sur le bien commun.

-Il est important de transmettre et de partager pour que cela bénéficie à tout le monde, autant les gens qui te payent que ceux qui ne te payent pas. Le pourquoi derrière ce marketing est de transmettre, pas seulement vendre et faire de l’argent. Le principe du haute fréquence est « nous ne sommes qu’un ». 

Travailler avec des gens qui nous ressemblent

-Depuis les dernières années, Guillaume n’avait pas vraiment de persona précis. Ça pouvait aussi bien être des coachs que des accompagnateurs, des entrepreneurs ou des marketeurs. Il vient de réaliser maintenant qui est son persona. 

-Guillaume veut travailler avec des gens qui lui ressemblent. Par le passé, il n’arrivait pas à bien les définir. Maintenant, il veut vraiment travailler avec des gens qui ont un besoin viscéral de transmettre, partager et aider d’autres personnes. 

-Pour Robin, c’est important de savoir à qui on s’adresse, car si on vise trop large, on se dilue. 

Les passeurs d’âme

-Guillaume a écouté récemment une vidéo sur les passeurs d’âme qui a chamboulé sa pensée. Il y a des gens qui sont nés pour être des passeurs, comme lui. Les gens dans l’Immersion Méta ont aussi connecté avec cette vidéo. 

-Maintenant, selon lui, un Méta est un passeur qui s’est comment influencer et partager son message. C’est pourquoi son persona aime le marketing et suivre pleins de formations, car il souhaite trouver les bonnes façons de transmettre son message. C’est sa raison d’être, c’est pourquoi il existe. C’est une mission viscérale. 

-Guillaume apprend aux passeurs, aux Métas, à devenir des passeurs uniques qui combinent toutes les connaissances qu’ils ont acquises avec leur propre personne. Par exemple, Guillaume et Robin sont deux passeurs qui changent des vies d’une façon différente, même s’ils ont des points en commun.

-Par la suite, Guillaume explique à Robin ce qu’il aimerait retrouver dans sa vidéo. Nous sommes plus dans le concret, soit par rapport au plan du montage du documentaire. 

Liens mentionnés dans cet épisode:

La puissance de la vidéo identitaire | E054

La création d’une vidéo identitaire (partie 1 de 2) | E056

Les passeurs d’âme par Valérie J’espère 

Pour communiquer avec nous:

marketinghautefrequence.com

Merci de nous écouter. Au plaisir de vous retrouver la semaine prochaine pour un autre épisode de Marketing Haute Fréquence!


ÉTIQUETTES


La création d’une vidéo identitaire (partie 2 de 2), Marketing Haute-Fréquence, podcast


Podcasts connexes

4 livres qui ont changé nos paradigmes sur : notre fréquence | E061
La structure derrière le prochain lancement de la Coalition Méta  | E060
{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}