fbpx

juin 29

Les problématiques du marketing d’aujourd’hui – partie 2 | E003

0  comments

Dans ce troisième épisode de podcast Marketing Haute Fréquence, on revient sur ce qui s’est passé lors de la dernière semaine dans nos vies. Plusieurs points ont également été apportés.

Le marketing haute fréquence est une forme inventée de marketing qui pourra régler plusieurs problèmes actuels dans le marché.

En effet, depuis le lancement de ce podcast, nous voyons maintenant le marketing haute fréquence partout.

C’est ce qui nous a amenés à parler par la bande du marketing d’affiliation.

Plusieurs points négatifs de cette pratique sont ressortis:

-Certains marketeurs et sites ne font pas des analyses honnêtes. Ils ne présentent que les points positifs puisqu’ils ont un lien d’affilié pour que les gens s’inscrivent et ainsi, avoir leur commission. Il y a beaucoup de mensonges et au final, la personne qui en est victime est celle qui a lu le texte.

-D’autres marketers se concentrent uniquement sur le clic. Donc, ils vont jouer sur la curiosité en se foutant à la fin du client satisfait. Ils utilisent des «clickbaits».

-Il a été question des termes first and last click, c’est-à-dire que le montant de l’affiliation va aller à la personne qui a été cherchée le premier clic ou le dernier clic avant l’action finale posée par le client.

-Malheureusement, une autre problématique majeure est que lors de certaines promotions, des partenaires n’ont aucune idée de ce qu’ils mettent réellement en valeur.

Les effets pervers de l’affiliation

-L’exemple donné est celui du célèbre Tony Robbins. Son cours en ligne a battu tous les records en 2019. Cette année, la formation a été lancée au début de la Covid-19. Le lancement n’a pas été à la hauteur et un des affiliés, qui a terminé huitième, a perdu plus de 100 000$ en publicité. Ce fut catastrophique de manière générale pour ses affiliés.

-D’autres voient l’affiliation comme la bourse. Ils veulent juste se faire un maximum d’argent, ce qui est contraire à la pensée du marketing haute fréquence.

-Êtes-vous à votre service ou à celui des autres? L’entrepreneur Gary Vaynerchuk l’a dit, 51% de votre temps doit être consacré à aider les autres. C’est ce qu’on appelle le «customer centric». Malheureusement, pour certaines entreprises, la satisfaction du client est le dernier de leurs soucis.

-Une grosse pression de vendre est ressentie par les affiliés.

-«Gratte-moi le dos et je vais gratter le tien». Il y a beaucoup de cela en affiliation, c’est-à-dire faire l’affiliation d’un partenaire par devoir de le faire. Il s’agit d’une bien mauvaise fréquence, car ça part de la culpabilité.

-C’est quoi votre KPI, votre mesure la plus importante? Oui, le chiffre d’affaires est important, mais il faut penser à la réussite de vos clients. En lien avec ce qu’a dit Gary Vaynerchuk, au moins 51% de votre pensée doit être tournée vers la satisfaction de vos clients.

-Il ne faut pas faire de fausses promesses. Il faut présenter, pousser sur ce que la majorité de vos clients obtiennent, pas le 1% (l’exception).

«White lying» = demi-mensonge. Amplifier un bienfait, un résultat et ainsi de suite, ce qui est un lien avec les fausses promesses.

L’épisode mentionné

Les problématiques du marketing d’aujourd’hui | E002

Pour communiquer avec nous:

marketinghautefrequence.com

Merci de nous écouter. Au plaisir de vous retrouver la semaine prochaine pour un autre épisode de Marketing Haute Fréquence!


ÉTIQUETTES


Marketing Haute-Fréquence, podcast, problématiques du marketing d'aujourd'hui


Podcasts connexes

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}