fbpx

décembre 14

Phase 1 d’un lancement à 7 chiffres (Paillettes Inc.) | E029

0  comments

Dans cet épisode de Marketing Haute Fréquence, il a été question de l’importance de générer de l’engagement lors d’un lancement grâce aux émotions. Pour démontrer cela, les gars expliquent les dessous du lancement à venir de Paillettes inc. sur lequel ils travaillent. 

Un gros projet en cours

-Dans cet épisode, Guillaume explique que cela fait déjà cinq ans qu’il travaille avec Mélissa et qu’actuellement, ils mettent leur énergie sur leur plus gros projet ensemble à ce jour. Le tout sera lancé à la fin du mois de janvier 2021. En ce moment, les gars ainsi que l’équipe de Paillettes inc. travaillent sur ce lancement. 

-Jusqu’à présent dans le podcast, il y avait beaucoup de théorie, mais dans cet épisode et les prochains, il sera question de l’envers du décor de ce lancement. 

-Le gros du travail dans un lancement se fait en amont, avant le lancement en tant que tel. Actuellement, ils préparent les premières publications. C’est « la période de réchauffement », soit tenter d’amener les gens dans l’univers de Paillettes inc. 

Adapter son message

-Il ne faut pas faire le même message pour tout le monde. Est-ce que les personnes connaissent la personne, la marque? Le message doit être adapté en conséquence. 

-Un marché dit chaud est celui où les gens connaissent Mélissa. Ils ont confiance en elle et ils connaissent l’offre de Paillettes inc. 70 à 80% des ventes vont venir d’un marché chaud lors d’un lancement. 

L’impact d’un marché chaud

-Au niveau de la publicité, soit le travail de Robin, un de ses objectifs est de justement grossir ce marché chaud. Lors du lancement, c’est à ce marché qu’il va s’adresser, car s’il s’adresse à un marché froid, il sera trop tard pour les convertir.

-Pour grossir un marché chaud, une des façons de faire avec Facebook est de cibler les gens qui ont déjà interagi avec nos vidéos. Donc, il faut produire quelques vidéos, toucher un marché froid et par la suite, refaire une publicité pour rejoindre les gens qui ont interagi avec les vidéos. 

-Quelle direction prendre avec notre contenu? Il faut que les gens interagissent avec le contenu, alors, il faut susciter de l’engagement. Pour cela, ça prend de l’émotion.

-Qu’est-ce que ces femmes-là ont vécu dans la dernière année? Quelles ont été leurs émotions? Dans les vidéos, Mélissa parle aux femmes entrepreneures.

L’importance de connecter émotionnellement 

-En ce moment, il n’y a aucun appel à l’action dans les vidéos. Il y a juste de la connexion émotionnelle. Selon Guillaume, on minimise cette connexion émotionnelle. C’est aussi important d’interpeller directement son audience, ce qu’on appelle dans le milieu « l’appel à l’avatar ». 

-Uniquement connecter avec son audience est l’application du haute fréquence. Il n’y a pas de white lies ou le fait de miser sur la peur, ce qui est est très basse fréquence. Dans ces cas-là, il n’y a aucun intérêt à connecter émotionnellement. 

-Guillaume explique les différentes étapes d’un lancement. La première étape est de connecter émotionnellement avec l’audience. La deuxième est de partager nos croyances, tout ça dans le respect. Finalement, la troisième et dernière étape est  d’avoir une offre ciblée et alléchante. À ce moment, chaque personne décide si oui ou non si elle passe à l’action. 

Liens mentionnés dans cet épisode:

La chaîne YouTube de Robin

Le site de Mélissa Normandin Roberge

Pour communiquer avec nous:

marketinghautefrequence.com

Merci de nous écouter. Au plaisir de vous retrouver la semaine prochaine pour un autre épisode de Marketing Haute Fréquence!


ÉTIQUETTES


Marketing Haute-Fréquence, Phase 1 d'un lancement à 7 chiffres (Paillettes Inc.), podcast


Podcasts connexes

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}