fbpx

août 10

Quelle est notre stratégie de croissance pour ce podcast ? | E011

0  comments

Dans cet épisode de Marketing Haute Fréquence, il a été question du brainstrom stratégique de la promotion de notre podcast, quelque chose que nous n’avions pas encore fait.

Retour sur le dernier mois

-Nous sommes de retour après un mois sans enregistrer de podcast. Robin discute de son retour au Québec alors que Guillaume explique comment il a allégé son horaire.

-Nous souhaitons remercier tous ceux qui nous écoutent, c’est vraiment apprécié.

Discussions autour de la stratégie du podcast

-Au départ, c’était juste d’avoir du plaisir. C’était notre seule stratégie!

-Se donner des objectifs donne un chemin, mais ça fait en sorte que tout le reste soit exclu. Ce podcast-ci permet beaucoup de flexibilité.

-Selon Robin, partir avec un chiffre, par exemple 10 000 téléchargements d’ici la fin de l’année, est un objectif facile à suivre, car soit nous échouons ou soit nous réussissons. Cependant, l’indicateur de succès (KPI) devient presque une nuisance dans ce processus. Par exemple,  pour atteindre cet objectif, il faut bombarder notre audience sur les réseaux sociaux, rédiger des titres «clickbaits», etc. Un chiffre, s’il est vraiment pris au sérieux, peut nous amener vers un mauvais chemin.

-Pour Robin, un bon KPI est d’avoir des personnes qui viennent vers lui et qui lui disent « Wow, ton podcast me fait réfléchir, m’apporte une nouvelle vision ». C’est ce que nous souhaitons, apporter un autre point de vue aux gens. Il faudrait le dire dans l’appel à l’action, soit « si le podcast vous aide, n’hésitez pas à venir nous écrire ».

-Notre mission: explorer sans jugement, sans limites, la croisée des chemins entre la psychologie, la philosophie et le marketing. Élever la fréquence du marketing partout en francophonie.

Les chiffres de notre podcast

-Voici le nombre de téléchargements comme mesure de progression et non comme KPI: 313 téléchargements lors des épisodes E000 à E006, dont 100 téléchargements à l’épisode E000. Sinon, en moyenne, une trentaine de téléchargements par émission.

-Nous avons environ 15 000 personnes comme audience (courriels et Facebook). Avec le podcast, nous repartons de zéro.

-Si nous souhaitons augmenter notre nombre de téléchargements, nous devons en parler à notre audience actuelle que nous avons bâtie respectivement au fil du temps.

-Le podcasting dans le milieu francophone n’est pas consommé massivement. C’est une habitude. Les gens qui n’écoutent pas de podcast n’écouteront pas le nôtre, même s’ils nous connaissent.

-Pourquoi ne pas passer sur d’autres podcasts francophones? Ça serait le meilleur moyen selon nous d’atteindre notre premier jalon.

-Premier jalon que nous allons célébrer: 100 téléchargements en moyenne par épisode. Par la suite, ce sera 200 téléchargements et ainsi de suite. De cette façon, il n’y a pas de fin.

Liens mentionnés dans cet épisode:

L’industrie des cours en ligne vue avec les lunettes hautes fréquences | E009

Les mécanismes uniques | E004

Le site de Guillaume Bareil

Pour communiquer avec nous:

marketinghautefrequence.com

Merci de nous écouter. Au plaisir de vous retrouver la semaine prochaine pour un autre épisode de Marketing Haute Fréquence!


ÉTIQUETTES


Marketing Haute-Fréquence, podcast, Quelle est notre stratégie de croissance pour ce podcast?


Podcasts connexes

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}