fbpx

septembre 27

Un puissant exercice de storytelling | E070

0  comments

Dans ce 70e épisode de Marketing Haute Fréquence, les gars ont réalisé un puissant exercice de storytelling. 

Un exercice puissant

-Les gars avaient envie de faire aujourd’hui un exercice de storytelling qui avait été mentionné dans un livre lu par Robin qui s’intitule « Storyworthy ». 

-Un exercice qu’ils font déjà est de prendre cinq minutes au début ou à la fin de ta journée et rédiger ce qui s’est passé. Cela fait du matériel pour du contenu et ça fait en sorte de vivre sa vie en pleine conscience.

-Il est important d’activer son cerveau pour trouver des histoires. La première étape de cet exercice est donc de trouver un mot et ensuite, de penser, en lien avec ce mot, a ce qui a bien été, ce qui a mal été ainsi que le premier événement qui est arrivé dans notre vie et le dernier (best, worst, first, last). 

-Le premier mot mentionné à Robin a été « télévision ». C’est un mot assez fort, car cela représente sa carrière d’acteur quand il était jeune (6-16 ans). À ce moment, c’était comme un jeu pour lui. Il avait hâte d’aller sur les plateaux. 

-En prenant de la maturité, il a réalisé que ce n’était pas juste un jeu, mais bien un métier. Il se sentait de plus en plus nerveux et avait de la pression. À un certain moment, il n’était juste plus capable et c’est pourquoi il a mis fin à sa carrière d’acteur. 

-Encore aujourd’hui, si le travail devient vraiment un travail et non un jeu, il ne peut pas poursuivre. Il veut avoir du plaisir en travaillant.

-Du côté de Guillaume, sa première expression a été « ciel bleu ». Cela lui a rappelé que récemment, alors qu’il était dans un moment basse fréquence, pour se changer les idées, il est allé se rafraîchir dans sa piscine.

-Il se laissait flotter et il regardait le ciel bleu. Ça lui permet de revenir au moment présent.

Tirer des leçons

-Le deuxième mot de Robin a été « maison ». Bien évidemment, il a tout de suite pensé à son déménagement, lui qui est dans sa première maison depuis deux mois. 

-En se remémorant ce moment, cela lui a aussi rappelé la dernière fois qu’il avait ressenti ces nombreuses émotions-là, soit lorsqu’il avait déménagé à Jonquière pour ses études. Il a réalisé que le temps passe tellement vite. Cela faisait 13 ans qu’il avait commencé le cégep. 

-Le deuxième mot de Guillaume est « vitesse ». Cela lui rappelle son année de 22 ans, alors qu’il travaillait sur un projet, il devait souvent faire des aller-retour entre Trois-Rivières et Matane. 

-À un moment, lui et d’autres membres de leur organisation décident de « courser » sur l’autoroute. C’est finalement Guillaume qui se fait arrêter et perd presque tous ses points. Malgré toutes ces années, c’est une histoire qui a marqué les gens présents.

-Les gars ont beaucoup aimé cet exercice et ils ont aimé aussi les leçons qu’ils ont tirées de ces histoires. 

Liens mentionnés dans cet épisode:

Storyworthy de Matthew Dicks

Pour communiquer avec nous:

marketinghautefrequence.com

Merci de nous écouter. Au plaisir de vous retrouver la semaine prochaine pour un autre épisode de Marketing Haute Fréquence!


ÉTIQUETTES


Marketing Haute-Fréquence, podcast, Un puissant exercice de storytelling


Podcasts connexes

Comment faire passer mon entreprise au prochain niveau ? | E074
{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}